Prix Hippocrate - Les récipiendaires

Prix Hippocrate: Étudiants innovants, en collaboration interdisciplinaire MMXXI


L'hôpital des nounours

Qui aurait cru que des toutous pouvaient avoir un impact majeur sur la santé publique? Les tout-petits ont souvent peur de la blouse blanche et cette méfiance peut se poursuivre à l'âge adulte. Fannie Tremblay et Marie-Pierre Marceau, de futures médecins de l'Université Laval, usent d'imagination et s'investissent pour bâtir la confiance des enfants envers les professionnels de la santé. Ce projet est déjà d'intérêt pour le transfert dans d'autres milieux de soins.

Fannie : L'hôpital des nounours, «Teddy Bear Hospital», est un concept né en Europe. Une étudiante a voulu l'instaurer à l'Université Laval après un stage à l'étranger en 2018.

Pour rejoindre les enfants, nous avons monté un hôpital de nounours, nos propres stations avec des peluches qui touchent à plusieurs aspects des sciences de la santé : médicaments, saines habitudes de vie, traumatologie, chirurgie, vaccination...

On a fait un projet pilote à la clinique externe du CHUL avec de jeunes patients qui ont besoin de soins couramment. Nous faisons aussi affaire avec les écoles primaires proches de l'université.

Les manoeuvres médicales sont expliquées à l'enfant? Quel est le bénéfice?

Fannie : Exactement, nous imaginons des petites aventures créatives puisque les enfants ont besoin d'un environnement ludique. Nous utilisons du matériel pour reproduire la réalité. Ils font des associations pour bien comprendre les mises en situation. Les enfants deviennent alors plus à l'aise face à la consultation et ils n'ont plus aussi peur.

Marie-Pier : Aussi, nous tentons de joindre au moins 50% de jeunes d'écoles de milieux défavorisés. Souvent, la peur se transmet du parent à l'enfant. Et au sein des populations marginalisées, les gens ont souvent plus de chance d'avoir eu une expérience négative avec le système de la santé.

Travaillez-vous avec d'autres professionnels?

Marie-Pier : Pour l'instant, nous sommes des étudiants qui provenons de différentes facultés des sciences de la santé comme pharmacie, ergothérapie, physiothérapie, sciences infirmières... Prochainement, nous aimerions développer un partenariat avec une infirmière qui fait également de la recherche pour nous aider à évaluer les retombées chez les enfants par des données probantes (ex : niveau d'anxiété,

Fannie : Nous aimerions aussi inclure des étudiants de la Faculté de psychologie ou encore des travailleurs sociaux et des éducateurs spécialisés. Cela serait pertinent comme nous l'avons vu par les initiatives des autres au gala.

C'est la seule initiative semblable au Québec?

Fannie : Nous sommes la première au Québec. D'autres universités ont emboîté le pas, comme McGill, Sherbrooke, Trois-Rivières qui ont des facultés de médecine. Nous faisons des rencontres pour partager nos expériences et les motiver, un peu comme des mentors. Chaque faculté est indépendante pour s'intéresser aux particularités des enfants de chaque région. Nous avons fait une page Instagram commune à tous les hôpitaux des nounours du Québec et nous travaillons sur un site Web.

Le Patient : Vous étudiez dans l'un des domaines les plus difficiles, pourquoi est-ce important pour vous de développer ce genre de projet social?

Marie-Pier : Il y a une bonne sensibilisation du côté des étudiants en médecine. Nous voyons que le développement de l'enfance est un déterminant important de la santé. Avec l'Hôpital des nounours, on s'habitue à travailler ensemble. Ça clarifie le rôle de chacun et ce que l'on peut apporter. C'est une bonne pratique pour le futur.

Fannie : Même si cela prend une grande partie de notre temps, nous le faisons parce que nous sommes passionnées et nous avons le désir d'humaniser les soins. Oui, la médecine est un programme difficile, mais c'est stimulant d'aider par des activités bénévoles. On apprend beaucoup.

suivant

Aussi à lire

L'innovation en interdisciplinarité ça commence par demeurer en contact.

Infolettre
Prix Hippocrate
Adresse courriel
Prix Hippocrate

Hippocrate.ca est le seul hub au Québec favorisant
l'innovation et l'interdisciplinarité.


NOUS JOINDRE
1600 Henri-Bourassa O., bureau 405 - Montréal (Québec) H3M 3E2
(514) 331-0661
© 2022 - Tous droits réservés - Hippocrate.ca
Design graphique, programmation et hébergement: : VisionW3.com